DAVID CARREIRA en interview pour RockandBlues et son album : Tout recommencer.

 

4600-david-carreira-pochette-single-boom

                                                               

David Carreira est en France pour la sortie de son album:

TOUT RECOMMENCER !

Lors de cette  interview, on lui a posé les questions de son public qui le suit sur  twitter. Il a très gentiment accepté de répondre à vos questions.                        

Quand as-tu commencé à chanter ?

En fait j’ai commencé à chanter très tard, malgré un environnement familial musical avec mon père et mon frère chanteur. Je n’étais pas du tout parti sur une carrière de chanteur mais plutôt de footballeur quand j’étais petit.

Puis vers l’âge de 18 ans je joue dans une série télévisée au Portugal où je chantais. C’est à ce moment là que le déclic est venu et j’ai enregistré mon premier album au Portugal en 2011. Ca a été très rapide et le succès est venu très vite.

Tu voulais être joueur de foot est-ce que tu joues encore ?

Oui de temps en temps avec des amis même si je n’ai plus la même forme physique…(rires)

Ton album sort en France prochainement, est-ce qu’il y aura des concerts en France ?

Pas pour le moment . La tournée commence en Juin à Lausanne puis en Suisse, au Luxembourg, au Portugal, et peut-être en Belgique. Quant à la France on attend de sortir l’album pour pouvoir le faire sur scène, mais il y aura quand-même quelques show case pour ensuite « tout recommencer » et peut-être partir sur une grande tournée en France.

Vas-tu organiser un événement à Paris pour la sortie de ton album ?

Oui il y aura une session dédicaces dans quelques endroits à Paris, des show case et des surprises…

Es-tu anxieux quand tu penses à la sortie de l’album en France ?

Je suis toujours anxieux quand je sors un album même si pour cet album en français on a mis 1 an à le faire « en mode tranquille ». C’est un nouveau challenge mais je fais ce que j’aime et c’est déjà beaucoup.

Tu vas chanter au Colisée au Portugal, as-tu le trac ?

Je n’ai jamais le trac avant de monter sur scène, je suis habitué, je baigne dedans depuis tout petit avec un père et un frère chanteur, c’est naturel pour moi d’être sur scène, je m’amuse sur scène avec un public différent chaque soir et parfois les mêmes qu’on retrouve. C’est sympa de découvrir ce public avec qui on forme une équipe, et ce sont des bons moments à passer, pour le Colisée au Portugal, il y aura 2 soirs donc 2 publics différents et j’ai hâte de les retrouver.

Est-ce qu’il y a un duo avec ton frère sur le nouvel album ?

Non pas de duo cette fois, peut-être sur un prochain album…

Est-ce qu’il y a un moment que tu redoutes entre la création de l’album et sa sortie ?

Non à aucun moment je doute, il y a juste un moment délicat qui est celui de choisir les chansons quand on enregistre un album mais pour le reste je positive et je n’ai pas peur.

Quand tu fais un duo avec un artiste, comment se fait ton choix ?

Je fais des duos avec des artistes que j’apprécie, quand il y a une vraie rencontre musicale et humaine à la fois, ça a été le cas pour Tal, Snoop Dog, ça a tout de suite collé artistiquement et c’est important pour moi.Travailler ensemble nous enrichit et ces duos me sont chers musicalement parlant.

Que penses-tu de ta carrière au Portugal ?

J’ai vraiment beaucoup de chance, j’ai un public formidable et fidèle au Portugal, mon 2ème album est disque de platine et je les remercie pour ça. Dans cette aventure qui continue, j’ai pu faire un album en français. Il y a un lien qui se crée entre le public et moi là-bas au Portugal et qui commence aussi en France et ça me rend heureux de pouvoir vivre ça.

Quelle équipe vas-tu soutenir à la Coupe du Monde : la France ou le Portugal ?

50/50 c’est très difficile de faire un choix pour moi.

Quels sont les artistes que tu apprécies en France ?

Edith Piaf, Michel Polnareff, MC solar, Doc Gyneco, Indila etc…il y en a beaucoup d’autres et je ne peux pas tous les citer…

Quelle est la chanson que tu as préféré enregistrer sur l’album qui va bientôt sortir en France ?

« Tout recommencer », le titre de l’album. J’ai pris un pur plaisir à l’enregistrer, elle a quelque chose de particulier, toutes les chansons de l’album sont sympas et elles parlent de choses qui me sont arrivées mais celle-ci est particulière.

Ta devise musicale ?

Faire des chansons aujourd’hui que je puisse toujours écouter dans 10 ans.

Tu as annoncé à tes fans que tu aurais une suprise au moins de septembre, peux tu nous en dire un peu plus ?

Non (rires) sinon ce ne sera plus une surprise donc on garde la surprise et septembre c’est pas si loin donc patience…

Tes fans en France et au Portugal sont fiers de toi et toi que penses tu d’eux ?

J’ai un bon ressenti face à eux. Au Portugal ils sont fiers de me voir commencer une carrière en France et me voir refaire « un premier album » et il y a un vrai partage avec eux sur les réseaux sociaux : twitter, instagram facebook c’est vraiment une façon de faire vivre cette aventure avec tous ceux qui me suivent et de savoir ce qu’ils pensent de moi, de mes chansons, ça crée une communauté, une grande famille. On devient une équipe. Je peux rester en contact avec eux tout le temps et avoir leur ressenti très vite sur mes chansons, c’est un bon moyen de communication avec la scène et les concerts bien évidemment.

Qu’aimes-tu faire quand tu es à Paris ?

Du shopping. Paris m’a fait aimé la mode…Puis me balader dans les rues de Paris, découvrir des endroits sympas, m’arrêter à une terrasse de café et regarder les gens « en mode tranquille ». Puis les sorties le soir, les restos, les boites, il y a tellement d’endroits pour sortir à Paris c’est cool !!!

Et pour finir cette interview que mettrais-tu à la place du point final ?

Un point d’interrogation :? Pour voir ce que le futur va nous réserver et voir quand on aura une prochaine interview ensemble pour rockandblues.(rires)…

Propos recueillis par Valérie.

Merci à David Carreira pour cette interview, à twitter et à toutes les personnes qui ont participé sur notre twitter « rockandblues3″ à cette interview.DAVID CARREIRA CHEMISE SPMK

DAVID CARREIRA WARNER