Princess Sarah en interview pour son album « LA FORCE D’Y CROIRE ».

Princess Sarah Cover album BD

Ton album « La FORCE D’Y CROIRE » vient de sortir, comment est-il accueilli par le public ?

Ça se passe super bien. Il est au top 10 des ventes albums chansons françaises. En rupture de stock dans quelques villes comme Lyon, Nantes, Avignon. Il y a aussi un bon retour sur les réseaux sociaux de la part du public qui apprécie vraiment mon album et ça me ravit.

La chanson que tu as préféré enregistrer sur l’album ?

« Je tombe » est celle que je préfère parce que je la trouve énorme. C’est un texte que j’ai adoré chanter et la mise en forme de cette chanson a été un pur moment de joie pour moi.

Pourquoi avoir choisi le pseudo de « Princess Sarah » ?

Quand j’étais petite mon père m’appelait « Princess », puis dans le sud on était pas mal à s’appeler Sarah, alors pour me distinguer je leur ai dit de m’appeler Princess Sarah en riant et c’est resté. Quand je suis arrivée à Paris, mon producteur a trouvé que ça m’allait bien donc c’est devenu mon nom de scène.(rires)

Un mot sur chaque titre de l’album ?

Vue du ciel : une façon d’être vraiment en « mode positive » et ne pas se laisser noyer dans tout ce qui peut nous nuire.

Je tombe : ma préférée de l’album…

Mauvais garçon : C’est un message aux mecs qui se permettent de faire du mal aux filles par leur attitude mégalo, leur non respect des femmes. J’avais envie de faire passer ce message dans une chanson.

Comme une évidence : J’ai vu cette phrase dans un film dernièrement «  Les plus belles histoires d’amour sont celles qui ne commencent jamais ». Cette phrase résume très bien le message que j’ai voulu faire passer dans cette chanson.

Plaire : Des moments où l’on craquent, on ne voit pas de solutions, se donner le droit de se lâcher pour mieux pouvoir rebondir après.

Nos rêves : Histoire vécue. Des gens que l’on rencontre dans ce métier ou dans la vie qui sont mal intentionnés et qui veulent faire de nous ce qu’on n’est pas. Ça pollue la vie. Cette chanson est un exutoire et me permet de régler quelques comptes.

La force d’y croire: Grégoire a su cerner mon tempérament, mes questions, mes doutes, ce que je veux, ce que je vaux… Il en a fait une très belle chanson. Merci à lui.

Réponds-moi : Cette chanson, je l’ai écrite il y a 4 ans pour une amie qui avait perdu son petit ami dans un accident de voiture. Elle m’a demandé de lui écrire un texte sur la douleur qui est celle de perdre un être cher. C’est une chanson très émouvante qui a ému mon amie et d’autres personnes à qui ces drames arrivent toujours trop tôt.

Je t’aime tout faux : Corneille m’a écrit cette chanson car il savait que j’aimais le reggae… Une belle histoire, une belle rencontre qui me correspond.

Mes envies : Grégoire avait cette chanson dans son catalogue, je l’ai trouvée super jolie, il me l’a offerte avec plaisir et je trouve qu’elle me ressemble bien.

A la faveur de l’automne : Cette chanson est le démarrage de cette belle aventure. J’ai pu l’arranger à ma façon et j’adore ce titre sur l’album.

Comment as-tu appris à chanter ?

J’ai commencé à chanter à l’âge de 5 ans, puis vers l’âge de 8 ans j’ai accompagné une copine à son cours de chant et la prof’ m’a fait chanter. Elle trouvait que j’avais une belle voix. J’ai donc démarré les cours de chants dans cette association et ensuite je chantais aux fêtes de mon village, puis sont arrivés les réseaux sociaux et la suite vous la connaissez…(rires)

Où vis-tu ?

A Paris depuis 2 ans maintenant, et je redescends dans le sud dés que je peux même si avec mon emploi du temps ce n’est pas toujours facile. J’aime le sud où je retrouve ma famille et un rythme de vie beaucoup moins « speed » qu’à Paris.

La couleur de l’amour ?

Rouge, couleur de la passion, c’est une couleur forte comme l’amour.(sourire)

Une qualité ?

Humble, parce que je sais que ça me permet de relativiser beaucoup de choses dans ce métier où tellement de gens se perdent à ne pas savoir rester humble.

Un défaut ?

Je suis impatiente, j’essaie de me soigner (rires) mais je voudrais que tout aille vite et dans ce métier ce n’est pas toujours le cas…

Ton rêve musical ?

Ce serait d’enregistrer une chanson d’un dessin animé de Disney. Depuis toute petite c’est mon rêve. Je trouve ça vraiment top et le faire serait pour moi réaliser ce rêve musical.

Quelle musique écoutes-tu ?

En ce moment j’écoute « Chandelier »de Sia, « All of me » de John Legend en boucle, j’adore cette chanson…

La chanson qui te ressemble le plus sur l’album ? 

« Je tombe », la couleur orientale, les paroles et la mélodie de cette chanson collent parfaitement à mes origines libanaises.

Ton état d’esprit actuel ?

Vu les bons retours que j’ai de l’album, je suis regonflée à bloc, très motivée pour la suite de l’aventure de cet album.

Cet été je suis sur scène avec le MTI Music Tour (Vous trouverez toutes les dates sur leur site).

Puis je vais faire la promo de mon prochain single « Je tombe ». Et je vais défendre ce titre de l’album à fond car j’y tiens vraiment. Et me battre pour que ça dure longtemps encore…(sourire)

Mettre un point final à cette interview semble banal, que met-on à la place ?

Merci pour cette interview.

Merci à tous les gens qui me suivent sur les réseaux sociaux et pour tous leurs messages.

Osez rêver, osez réaliser vos rêves, c’est « La force d’y croire »…

Propos recueillis par Valérie.

Dédicace Princess Sarah