EVAN & MARCO LEUR 1ER ALBUM DISPONIBLE LE

1 décembre 2017 /

Evan&MarcoEvan & Marco sortent leur 1er album le 1er décembre 2017. Ces deux jeunes artistes ont été finalistes de « The Voice ». Après « The Voice », ils ont continuer leur duo sur les réseaux sociaux. L’énergie et le charisme des 2 garcons a séduit M.Pokora, BlackM, Slimane et Soprano qui ont soutenu le duo et collaborer avec eux sur ce 1er album. Un duo qu’on vous invite à découvrir ! Cliquez sur l’image pour voir le clip « Le boxeur ».

Publié le

ZAPPEUR PALACE Leur nouveau single « SARCOPHAGE »

zappeurpalace
Zappeur Palace est un groupe pop, rock, belge. Ils ont 20 ans et un bel avenir musical devant eux ! Maxime Legrand (auteur, compositeur, chanteur, guitariste), Pol Beele (compositeur et guitariste), Nathan Surquin (compositeur, bassiste et tromboniste) et François Wery (compositeur et batteur). On vous propose de découvrir leur nouveau single et le clip « sarcophage ». Un tube en puissance qui fait parti de nos coups de coeur actuels ! Cliquez sur l’image pour voir le clip !

Publié le

ZANARELLI EN INTERVIEW !

Zanrelli-album-cover
Zanarelli nous a accordé cette interview pour la sortie de son premier album « L’écho des vertiges ». Nous avons le plaisir de vous faire découvrir un peu plus cet artiste pas comme les autres… Son album est un de nos coups de coeur actuel. Merci Zanarelli pour cette interview et pour la jolie dédicace !

Ton premier album vient de sortir « L’écho des vertiges » comment as-tu chosi ce titre et pourquoi ?

J’étais en Corse et en Bretagne pour composer et écrire cet album. J’étais entouré de magnifiques paysages qui me donnaient le vertige tellement c’était beau ! D’où ce titre pour l’album « L’écho des vertiges ». Une évidence pour moi qui communique avec la nature de manière intense.

Peux-tu nous parler de toi et de ton parcours ?

J’ai commencé la musique vers l’âge de 7 ans. Une première guitare offerte par mes parents et j’ai su que mon avenir serait musical ! A 12 ans j’ai découvert que je savais chanter et depuis je n’ai jamais arrêté…

Comment te viens l’inspiration de tes chansons ?

Très naturellement. La chanson est pour moi un moyen d’expression. C’est instinctif chez moi, je ne force rien, je fais simplement ce que j’aime, chanter !

Tu as collaboré sur ce premier album avec les musiciens de Patrick Bruel et d’Elodie Frégé. Comment les as-tu rencontré ?

J’ai fait plusieurs premières parties d’Elodie Frége. J’ai fait écouté mes chansons au réalisateur de son album « la fille de l’après-midi ». Il a accepté de travailler avec moi sur ce premier album et m’a permis de rencontrer d’autres musiciens dont ceux de Patrick Bruel. Le courant est passé car comme moi ce sont des passionnés de musique. Ils ont donc accepté de travaillé avec moi sur « l’écho des vertiges » et c’est un vrai plaisir pour moi !

Quelle est ta devise musicale ?

Suivre mon instinct et garder la passion. Ne jamais abandonner.

Ton plus beau souvenir artistique ?

La rencontre avec mon pianiste, Frédéric Caniset. Il y a 9 ans que nous nous sommes rencontrés. Je suis sa voix, il est mes mains. Quand nous sommes sur scène, nous ne faisons qu’un ! Une cohésion parfaite entre nous et c’est ma plus belle rencontre à ce jour.

Une qualité ?

Je suis fidèle. C’est pour cela que je suis très souvent déçu…

Un défaut ?

J’ai beaucoup de mal à déléguer, je m’investis à fond dans tous mes projets. C’est très difficile pour moi de faire confiance aux autres. J’ai le syndrome « Claude François » (rires)… qui était très méfiant de tous ceux qui l’entouraient… Je suis né le même jour que lui, ceci explique peut-être cela !

Un de nos titres préférés sur ce premier album est « Changer ». Peux-tu nous en dire un peu plus sur cette chanson ?

On a tous quelqu’un dans la vie qu’on peut un jour recroiser sans en avoir envie. On veut se protéger du danger et il y a en même temps une fascination, on a envie de savoir si cette personne a changé ou pas. C’est un peu l’histoire de cette chanson, composée avec mon pianiste un jour d’orage. Dans le clip, j’ai voulu un loup qui représente très bien la rivalité, le danger, la fascination et l’apprivoisement qu’on retrouve parfois chez l’être humain…

Mettre un point final à cette interview semble banal. Que peut-on mettre à la place ?

Une rose citron ; Ma manière d’amener une espièglerie au romantisme.Zanrelli-dedicace

 

Publié le