Interview Emmanuel Moire Album « Odyssée »

22 février 2019 /

moire-album-2019Emmanuel Moire en interview pour son nouvel album « Odyssée » ! Un petit bijou d’album et un artiste coup de cœur Rockandblues !

Votre nouvel album « Odyssée » est sorti, comment est-il accueilli par le public ?

Beaucoup de retours positifs, sur les réseaux sociaux et autres. On me dit que c’est un album de qualité et très souvent, le meilleur album des 5 albums que j’ai fait. Je suis ravi de l’accueil de ce nouvel album.

Comment avez-vous choisi le titre de l’album « Odyssée » et pourquoi ?

J’ai choisi le titre de l’album avant de commencer à écrire, j’avais ce mot « Odyssée » qui résume parfaitement les thèmes que je voulais aborder sur ce nouvel album.Je commence toujours à chercher le titre de l’album comme si je démarrais un film… Et ce mot « Odyssée » est un mot que j’aime particulièrement.

Vous avez écrit tous les textes de l’album, sauf un offert par Jean-Jacques Goldman. Pouvez-vous nous dire comment s’est arrivé ?

Quand j’ai commencé ce nouvel album, j’ai appelé plusieurs auteurs dont Jean-Jacques Goldman qui ne m’a pas dit oui immédiatement. J’ai ensuite écrit une mélodie et je l’ai envoyé à Jean-Jacques qui quelques semaines plus m’a envoyé « Des mots à offrir ». C’est symboliquement très fort. Il a ce talent de mettre les mots sur de la musique et de savoir exactement ce qu’on ressent. Je suis très fier de cette chanson et très heureux qui l’ai accepté de me l’écrire.

Vous allez prochainement à la rencontre du public sur scène avec votre nouvel album, avez-vous toujours le trac ?

Oui, j’ai naturellement le trac. Me présenter aux autres est pour moi encore aujourd’hui un exercice difficile. Ça me demande beaucoup d’énergie. C’est inconfortable, ça me met dans un état de stress considérable. En parallèle, ça me rappelle pourquoi je fais ce métier. Car je reçois tellement des autres quand je suis sur scène que tout est vite oublié.

Votre devise musicale ?

Quand l’idée musicale arrive, ne pas attendre, la mettre en place immédiatement.

Une qualité ?

Je suis sincère

Un défaut ?

Je suis très exigeant.

Que faites-vous quand vous ne chantez pas ?

En ce moment, j’écris beaucoup, j’adore lire, je vais au cinéma, je m’alimente de choses qui m’inspirent…

Votre plus beau souvenir artistique ?

Quand mes chansons résonnent ailleurs que chez moi, qu’elles m’échappent et qu’elles sont entendues d’une autre façon. On ne connaît jamais le destin d’une chanson ou d’un album. Par exemple « Le beau malheur » chanson faites chez moi et qui a eu un destin auquel je ne m’attendais pas…

Mettre un point final à cette interview semble banal, que met-on à la place ?

J’aime pas le point final. Quelque chose qui se termine, c’est toujours quelque chose qui commence…